Reporter ses patrons

Reporter ses patrons (1)

Bonjour à toutes et tous,

Vous avez enfin trouvé LE modèle que vous rêviez de réaliser mais une fois à la maison vous ne savez pas comment vous y prendre pour préparer votre patron. Pour cela il y a différentes techniques mais surtout différents outils qui existent. Ces petites choses vont vous changer la vie.

Quoi qu’il en soit, nous vous déconseillons toujours d’acheter un patron et de découper directement dedans. Idéalement il faut que vous preniez le temps de le tracer sur un papier adapté. Ensuite vous pourrez le découper. Ainsi vous garderez toujours votre patron original afin de pouvoir le reproduire plus tard dans le cas d’un changement de taille par exemple.

Par contre il n’y a pas un outil meilleur que l’autre, il faudra certainement que vous en testiez plusieurs afin de voir celui que vous préférez.


Reporter ses patrons (2)

  • Le papier calque

C’est le papier le plus classique à utiliser. Il s’agit tout simplement d’un papier fin et transparent généralement vendu en rouleau. Il vous permettra de reproduire par transparence vos patrons.

  • Le papier quadrillé

Lui aussi est vendu en rouleau. Il est très pratique si vous avez des patrons qui ne sont pas à l’échelle. Vous pourrez ainsi vous aider des repères pour tracer votre patron à la bonne taille. En ce qui concerne les outils pour tracer, nous avions rédigé un article pour vous aider : les bons outils.


Reporter ses patrons (3)

  • Le papier carbone

Le papier calque carbone existe dans différentes couleurs et est souvent vendu en feuilles. Que vous utilisiez le rouge, le blanc, le jaune ou le bleu, la démarche reste la même. Vous devrez dans tous les cas utiliser une roulette à patron. Les contours du patron devront être décalquer sur l’envers du tissu. Par contre cette technique ne fonctionnera pas sur tissus trop fins ou à structure grossière et irrégulière.

Vous pouvez retrouver notre papier carbone ici  : en blanc et jaune ou en bleu et rouge


Reporter ses patrons (6)

  • Le papier de soie quadrillé

Comme le papier quadrillé classique, celui-ci sera utile pour agrandir un modèle à partir d’un schéma ou d’un motif.

Dans le cas d’un schéma, vous devrez reporter les points d’intersection des lignes sur le papier quadrillé suivant les cotes données et relier ces points comme indiqué sur le schéma.

Dans le cas d’un motif, vous pourrez poser le modèle découpé sur le papier à carreaux et en dessiner ces contours. Repérez quelques points sur la grille sue vous porterez plus loin en gardant la même distance.

Vous pourrez le retrouver ici : papier de soie quadrillé


Reporter ses patrons (8)

  • Le papier de soie

Là aussi vendu en feuille, il s’agit d’un papier un petit peu plus fin que le papier calque. Vous pourrez voir votre patron par transparence pour le reproduire. Vous pourrez également l’utiliser pour vous aider à la couture. Ainsi vous pourrez reproduire un motif pour ensuite le broder à la machine directement sur votre tissu. Vous n’aurez plus qu’à tirer doucement sur le papier pour l’arracher.

Vous pouvez le retrouver ici : Papier de soie


Reporter ses patrons (5)

  • Le film plastique Reprokit

Ce film est le plus transparent qui existe. Il ne s’utilise qu’avec son feutre Il reste à la fois souple et solide puisque vous pourrez l’utiliser afin d’ajuster votre patron directement sur vous. Vous pourrez assembler à l’aide de ruban adhésif les bords pour vous rendre compte de la taille de votre patron et des ajustements éventuels. Le feutre vous permettra de tracer les contours de votre patron mais aussi de noter tous les repères d’assemblage.

Vous pouvez le retrouver ici : Film plastique Reprokit


Reporter ses patrons (7)

  • Toile non tissée quadrillée

C’est avec celle-ci que vous pourrez réaliser les meilleurs ajustements de vos patrons. En effet, vous allez pouvoir reproduire votre patron en ajoutant les surplus de couture. Ainsi vous pourrez le coudre et essayer la toile directement sur vous. Vous pourrez épingler et recouper les pièces par la suite pour avoir un vêtement sur-mesure!

Retrouvez-le directement ici : Toile non tissée quadrillée

Tutoriel – Les pompons en tulle

5

Bonjour à toutes et tous,

Une nouvelle ambiance s’est installée au magasin… nous avons revisité le conte de la Princesse au petit pois pour vous donner plein d’idées afin de décorer les jolies chambres de vos enfants.

Vous n’êtes certainement pas passé à côté de la grande tendance des pompons, généralement réalisés en laine sur deux ronds en carton. Nous les avons réalisé en tulle et à l’aide d’appareils à pompons. Ces appareils sont très faciles à utiliser et existent de différentes tailles : taille XS, taille S, taille L et taille XL.

Pour réaliser ces pompons, vous aurez donc besoin de l’appareil mais aussi de tulle assez souple, d’un fil de nylon et d’une paire de ciseaux.

Pour réaliser un pompon, nous avons utilisé des bandes de 3 x 200 cm. Vous aurez besoin d’environ 4 à 6 bandes pour un pompon plus ou moins fourni. Prévoyez plus si vous choisissez de les faire en version XL !

Commencez à enrouler vos bandes sur l’un des côtés de l’appareil et rabattez vers le centre. Faites la même chose sur la partie d’en face.

A l’aide de vos ciseaux, coupez entre les bandes afin de voir la gouttière de l’appareil. C’est à ce moment que vous allez devoir couper une longueur de fil pour nouer le pompon bien fermement.

Vous pouvez ouvrir l’appareil en deux pour libérer le pompon et l’égaliser un peu et lui donner une forme bien ronde.

Vous pourrez les accrocher un peu partout. Pour vous donner quelques idées, nous en avons placés sur un ciel de lit en tulle et en décoration sur le mur. A vous de choisir où vous allez les disposer mais aussi de voir quelles couleurs vous préférez !

3

La couture papier au Patchwork

Ban-la-couture-papier

Bonjour à toutes et tous,

Ce mois-ci nous avons réalisé un nouveau plaid en patchwork « Par un après-midi d’été »  qui est à voir au magasin, l’occasion parfaite pour vous montrer en image la technique qui a été utilisée pour le réaliser. Cette technique sera utile pour la création de différentes formes mais ici nous allons vous montrer comment réaliser un éventail.

DSC_1823

La couture sur papier aussi appelée « Paper piecing » permet d’assembler vos tissus de façon précise en utilisant un papier comme guide.

Sur le patron est généralement tracé le motif final avec les lignes qui correspondront aux coutures d’assemblage de tous vos tissus. Il est également utile de reporter les flèches du sens d’assemblage ainsi que l’ordre des pièces.

Avant l’assemblage, vous devrez découper les pièces de tissu. Au contraire de la technique du piécé (patron + marges de couture), vous pourrez couper vos pièces de façon plus grossière. Tout sera égalisé par la suite plus précisément. Il faudra tout de même laisser une marge de couture tout autour de vos pièces d’au minimum 1cm.

 

Commencez par coudre la première pièce en faisant coïncider la ligne de couture du patron avec votre premier morceau de tissu. Nous avons réalisé nos coutures avec le pied de biche n°37 qui réalise une couture à 0,64 mm du bord mais vous pouvez également utiliser le pied de biche n°57 sur une machine Bernina qui est également équipé d’un guide latéral pour une couture bien droite.

L’envers de votre tissu doit toujours se retrouver contre votre papier. Enlever le surplus de coutures (à la largeur de votre pied de biche choisi) au fur et à mesure du montage des pièces. Procédez de la même façon pour assembler le reste de vos pièces. Votre couture va donc traverser à la fois le tissu et le papier.

Une fois que toutes les pièces du gabarit sont assemblées, à l’aide de votre cutter rotatif et de votre planche de coupe, coupez le surplus de tissu tout autour de votre papier.

 

Procédez de la même façon sur toutes les pièces de vos gabarits. Sur ce modèle de plaid, il s’agit de répéter 12 fois cette étape pour les motifs centraux et 4 fois pour les coins des bordures en plus petit.

Vous pouvez maintenant arracher le papier délicatement au niveau des coutures pour libérer le tissu. Sur l’envers, vous devez retrouver toutes vos pièces couchées dans le même sens au niveau des coutures. Pensez à bien repasser au fer pour faciliter les prochaines coutures.

 

Prenez ensuite les deux morceaux qui vont finir le carré : une petite pointe et une bordure arrondie que vous aurez coupé dans votre tissu selon le gabarit. Assemblez-les à la machine à coudre. Pour maintenir vos deux pièces lors de la couture, vous pouvez utiliser des petites pinces Prodige.

patchwork-couture-papier (13)

Et une fois vos 12 carrés centraux réalisés, vous pourrez les assembler selon l’explication pour réaliser ce plaid. Il ne vous restera alors qu’à faire les bordures dont les pointes se terminent de la même façon et les assembler au corps.

Pour réaliser le plaid complet, il faudra ensuite poser le top, le molleton et la doublure puis matelasser.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des tissus en magasin mais aussi sur notre site, il s’agit de la dernière collection Artisan de Kaffe Fassett. Pour réaliser le plaid, n’hésitez pas à demander l’explication lors de votre visite ou à acheter le kit complet !

 

DSC_1824

Tuto – Sac « Vrac in the pocket »

tuto-sac-vrac

Bonjour à toutes et tous,

Ce week-end à Rennes se déroule le Brunch des Créateurs, rendez-vous incontournable de la création à Rennes. Vous pourrez nous y retrouver dimanche pour une initiation couture afin de réaliser le sac « Vrac in the pocket » à customiser comme vous le souhaitez : étiquettes « mes chaussettes », « mon bazar », « mes petites affaires »… et cordons colorés!

On évoquait il y a peu créations et écologie depuis notre article sur les tissus Biologiques et Oeko-tex. Le sac à vrac devient de plus en plus un incontournable à avoir sur soi pour y ranger ses courses par exemple et éviter l’utilisation de sacs en plastique.

Pour ceux qui n’auront pas la chance de venir assister à notre atelier, nous vous dévoilons les étapes de réalisation du sac.

DSC_1798

Vous aurez besoin de :

A l’aide d’un mètre ruban ou d’une règle, mesurer 23 cm à partir de l’un des petits côtés de votre rectangle de tissu. Positionner votre étiquette et maintenez à l’aide de quelques épingles. Fixer l’étiquette avec une ligne de couture en haut et en bas.

Vous allez réaliser ce que l’on appelle une couture anglaise. Son principe est de réaliser une couture sur l’endroit puis une seconde sur l’envers pour emprisonner la première. Ainsi vous aurez une jolie finition sur l’intérieur et l’extérieur de votre sac.

Plier votre tissu envers contre envers et faites une couture sur les deux côtés à 0.5 cm du bord. Retourner le sac sur l’envers et faites une nouvelle couture sur les deux côtés à 0.7 cm du bord. Remettre le sac sur l’endroit.

On passe à la réalisation de la coulisse pour faire passer le cordon qui fermera le sac. Réaliser un ourlet de 1 cm en haut du sac. Pour cela il faut plier deux fois le bord haut de votre tissu. Laissez une ouverture de 3 cm sur l’un des deux côtés du sac.

A l’aide d’une épingle à nourrice, faites passer le cordon dans la coulisse. Et voilà!

DSC_1816

Il ne vous reste plus qu’à le sortir fièrement dès que vous êtes en balade ou lors de vos courses. Pour les petits objets de tous les jours, les petits secrets, pour les garçons, pour les filles, dans la valise, dans la salle de bain, sur la plage, en terrasse en ville… On a toujours besoin d’un sac à vrac, in the pocket!

Rendez-vous dimanche!

DSC_1818

Tutoriel – Les étagères suspendues

10

Bonjour à toutes et tous,

Si vous êtes récemment passés au magasin, vous n’avez sûrement pas manqué de voir nos nouvelles étagères en décoration.

Elles sont tellement simples à réaliser et demandent si peu de fournitures que tout le monde peut en avoir chez soi avec la fierté de les avoir réalisé.

Et comme on pense à vous, on vous  livre notre secret pour les fabriquer. Pour ce tutoriel on va vous expliquer comment réaliser la plus grande étagère avec deux planches. Vous pourrez très bien adapter ensuite les longueurs de sangles en fonction du rendu que vous souhaitez.

tutoriel-ecolaines-etagere-sangle (4)

Pour le matériel, il vous faudra :

tutoriel-ecolaines-etagere-sangle (6)

Commencez par couper vos sangles en deux. Vous aurez donc deux morceaux de 150 cm et deux morceaux de 85 cm. Pour une finition plus soignée, pensez à faire comme un petit ourlet au bout de votre sangle à l’aide de votre fil et de votre aiguille.

tutoriel-ecolaines-etagere-sangle (7)

Grâce à la pince et à l’outil de perçage, vous allez réaliser des trous sur toutes les extrémités de vos sangles. Vous pouvez faire cette étape avec vos ciseaux si vous n’avez pas l’outil de pose mais le rendu sera moins net.

Changez les têtes de votre pince pour y installer celles fournies avec vos œillets. Emprisonnez votre sangle avec les deux parties de l’œillet et serrez avec votre pince.  Vous obtiendrez des trous bien nets mais surtout plus résistants puisque vous allez les accrocher par la suite.

tutoriel-ecolaines-etagere-sangle (8)tutoriel-ecolaines-etagere-sangle (1)

Les planches ne sont pas fixées aux sangles ni aux murs. Il suffira simplement de les supporter à l’aide des sangles. Préparer deux clous sur votre mur. Sur l’un deux, accrochez la plus longue sangle puis la plus petite. Faites la même chose sur le second clou. Il nous reste qu’à poser vos planches sur les sangles.

A vous maintenant de choisir vos couleurs de sangles et pourquoi pas de peindre vos planches!

tutoriel-ecolaines-etagere-sangle (2)