Tutoriel – Les étagères suspendues

10

Bonjour à toutes et tous,

Si vous êtes récemment passés au magasin, vous n’avez sûrement pas manqué de voir nos nouvelles étagères en décoration.

Elles sont tellement simples à réaliser et demandent si peu de fournitures que tout le monde peut en avoir chez soi avec la fierté de les avoir réalisé.

Et comme on pense à vous, on vous  livre notre secret pour les fabriquer. Pour ce tutoriel on va vous expliquer comment réaliser la plus grande étagère avec deux planches. Vous pourrez très bien adapter ensuite les longueurs de sangles en fonction du rendu que vous souhaitez.

tutoriel-ecolaines-etagere-sangle (4)

Pour le matériel, il vous faudra :

tutoriel-ecolaines-etagere-sangle (6)

Commencez par couper vos sangles en deux. Vous aurez donc deux morceaux de 150 cm et deux morceaux de 85 cm. Pour une finition plus soignée, pensez à faire comme un petit ourlet au bout de votre sangle à l’aide de votre fil et de votre aiguille.

tutoriel-ecolaines-etagere-sangle (7)

Grâce à la pince et à l’outil de perçage, vous allez réaliser des trous sur toutes les extrémités de vos sangles. Vous pouvez faire cette étape avec vos ciseaux si vous n’avez pas l’outil de pose mais le rendu sera moins net.

Changez les têtes de votre pince pour y installer celles fournies avec vos œillets. Emprisonnez votre sangle avec les deux parties de l’œillet et serrez avec votre pince.  Vous obtiendrez des trous bien nets mais surtout plus résistants puisque vous allez les accrocher par la suite.

tutoriel-ecolaines-etagere-sangle (8)tutoriel-ecolaines-etagere-sangle (1)

Les planches ne sont pas fixées aux sangles ni aux murs. Il suffira simplement de les supporter à l’aide des sangles. Préparer deux clous sur votre mur. Sur l’un deux, accrochez la plus longue sangle puis la plus petite. Faites la même chose sur le second clou. Il nous reste qu’à poser vos planches sur les sangles.

A vous maintenant de choisir vos couleurs de sangles et pourquoi pas de peindre vos planches!

tutoriel-ecolaines-etagere-sangle (2)

Tutoriel : Le plaid noué

1Bonjour à toutes et tous,

Le beau temps est là mais il ne fait pas encore assez chaud pour profiter des soirées en extérieur. On a eu une super idée avec l’un de nos tissus juste pour vous.

Et comme on pense à tous ceux qui n’ont pas encore la chance d’avoir de machine à coudre, mais qui aimeraient tout de même réaliser quelque chose de leurs propres mains, le tutoriel est simple.

2

Concernant le matériel, vous aurez besoin de ce tissu. Il existe en différentes couleurs : Anis, turquoise, framboise et anthracite. Il permet de s’effilocher et d’être ensuite noué. Nous, on a choisi une couleur acidulée pour notre décoration végétale mais vous pourrez en choisir une autre pour créer votre cocon de saison. Pour la quantité, il vous faut un carré d’1m50 de côté et vos doigts bien échauffés.

Le principe est simple : vous allez tirer doucement sur le fil de l’un des côtés pour laisser s’effilocher votre tissu. Cela va créer une longueur de franges. Il faut que cette frange fasse environ 5 à 6 cm. En fait il faut surtout que la longueur vous permette de les nouer par la suite sans que ce soit trop difficile.

Après, il va donc falloir nouer vos franges en faisant bien attention de prendre tous les brins d’une même couleur. Attention à ne pas trop serrer vos fils pour éviter que le bord se resserre trop. Faites un nœud avec les fils blancs puis les colorés et ainsi de suite.

Finalement le tissage de votre plaid sera maintenu par tous les nœuds que vous aurez réalisé.

Répétez l’opération sur le second bord franc. Les deux autres côtés sont déjà maintenus par la lisière de votre tissu donc vous aurez en tout deux rangées de nœuds à réaliser. La fabrication prend un peu de temps mais est idéale a réaliser devant un bon film!

Et pour ceux qui n’auraient pas compris le tutoriel, on vous montre tout en vidéo alors n’hésitez plus à vous inscrire à notre chaine Youtube.

Et vous, vous allez le réaliser en quelle couleur?

3

4

5

Tissu bio / tissu Oeko-Tex

2017-26-4--14-52-59

Bonjour à toutes et tous,

Cette semaine et comme depuis quatre ans maintenant, le collectif Fashion Revolution se mobilise pour sensibiliser le public à aller vers une démarche plus responsable de consommer la mode. Vous êtes évidemment de plus en plus nombreux à confectionner vos vêtements et accessoires vous même. De plus en plus aussi vous accordez de l’importance à mieux connaitre les matières que vous allez travailler.

Le coton est l’une des matières les plus utilisées en couture. On le retrouve sous plusieurs formes : éponge, popeline, velours, jersey, voile… et est généralement le plus simple à travailler pour les débutants.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la production du coton fait partie de celles qui utilisent le plus de pesticides. De plus il faut énormément d’eau pour en produire. De plus en plus vous pouvez retrouver du coton issu de l’agriculture biologique, cela implique que la culture se fait sans pesticide et sans insecticides.

gots-logo_cmyk_jpg

Le label GOTS, Global Organic Textile Standard, permet de garantir la certification bio mais aussi l’engagement social des producteurs et des fabricants de tissus. Son objectif permet de définir des exigences reconnues mondialement pour assurer une garantie fiable au consommateur.

Un tissu avec le label GOTS doit contenir au moins 95% de fibres biologiques certifiés. S’il n’a pas ce label mais qu’il est présenté comme biologique, sachez que tout de même 70% au moins de ses fibres sont biologiques.

Pour plus d’informations, vous pouvez vous reporter à leur site internet Global Standard

Oekotex Symbol English w transparent background copy(1)Le label Oeko-tex ne désigne pas forcément un tissu bio. En revanche, il garanti une démarche saine et écologique de production. Sa certification est elle aussi définie selon des critères au niveau mondial. Les tissus sont donc débarrassés d’un maximum de produits nocifs et antiallergiques.

Sur notre site, vous pouvez généralement identifier les différents tissus Oeko-tex par leur numéro de certificat. Vous pouvez ainsi vérifier directement sur le site du label Oeko-tex.

2017-26-4--15-06-50

Vous pouvez par exemple y retrouver la nouvelle collection Chat Chocolat, Les tissus Elvelyckan Design mais aussi nos éponges et langes.

A bientôt.

Botanica, la broderie végétale pas à pas

DSC_1420

Bonjour à toutes et tous,

Depuis ce mois-ci Ecolaines est passé à l’heure du vert. Cactus, petites fleurs et jolis fruits ont poussés ici pour vous donner tout un tas d’idées.

Comme nous vous en parlions lors de notre article précédent, la broderie revient en force avec des motifs très actuels et faciles à réaliser. En ce moment il y a justement deux ouvrages sur le thème végétal : Botanica et Exotic Flowers qui nous présentent de nombreux motifs à broder. Chaque motif est accompagné de sa grille de réalisation mais aussi de photos pour vous donner des idées pour présenter vos broderies.

article broderie livre botanica

Nous on a craqué pour le charme de Botanica avec ses jolies feuilles mais surtout ses belles plantes à broder partout.

Les motifs sont réalisés au point de croix, une technique assez simple pour se lancer, idéal pour les débutants ! Généralement la broderie au point de croix se réalise sur de la toile aïda. Elle se présente dans différentes couleurs et il y a des petits trous qui indiquent les endroits où passeront les fils.

Ce qui est chouette avec la broderie c’est que vous pouvez décider d’en réaliser sur vos vêtements ou votre linge de maison. Mais vous pouvez aussi choisir de les présenter dans des tambours à broder et les accrocher ensuite chez vous. Comme des petits cadres photos finalement.

DSC_1421

Il y a des petits modèles assez simples et d’autres plus complexes donc vous pourrez travailler selon votre niveau.

Petit plus du livre : il y a souvent du fil métallisé dans les réalisations ce qui les met vraiment en valeur!

tuto broderie botanica

Et on s’est dit qu’avec les minis tambours ce serait vraiment chouette de les décliner en bijoux : colliers, broches… Mais aussi les utiliser pour les projets de scrapbooking. On en a justement en ce moment et en plus ils sont fait en France ! Ici on a imaginé une petite broche ananas.

DSC_1419

Autrement vous pouvez réaliser une composition de plusieurs petites broderies dans un seul gros tambour.

Et vous, comment allez-vous utiliser ces minis-tambours?

Quelle quantité de toile dois-je prendre pour ma broderie?

Capture

Bonjour à toutes et tous,

Vous n’êtes certainement pas passé à côté du grand retour de la broderie. Que vous ayez envie de vous lancer ou que vous faites de la broderie depuis longtemps, un C’est toujours le casse-tête pour éviter de se retrouver à 1 cm du bord alors que la moitié de la broderie est déjà réalisée. C’est pourquoi il est utile de savoir comment calculer la quantité de toile nécessaire à la réalisation de son motif de broderie.

D’autant qu’il s’agit d’une opération toute simple ! Voici comment procéder :

nombre de points de la grille divisé par nombre de points au cm de la toile

= taille du dessin

A cela, il faut ajouter une marge pour les bordures. Ainsi, en ajoutant 15 cm, on obtient 7,5 cm de chaque côté du dessin. 15 cm est une quantité moyenne, selon la finition souhaitée, il faudra compter plus ou moins sur les bords.

DSC_1391

Prenons un exemple :

  • Si le motif de la broderie compte 120 points en largeur et 140 points en hauteur
  • Si on souhaite broder sur du lin 16 fils au cm en réalisant un point sur 2 fils de toile (soit 8 points brodés par cm)

120/8 = 15 cm on obtient donc 15 cm de dessin en largeur

140/8 = 17,5 cm on obtient alors 17,5 cm de hauteur

→ 15 + 15 = 30 cm on ajoute la valeur de la bordure en largeur

→ 17,5 + 15 = 32,50 cm soit 32,5 cm soit la hauteur, bordure comprise

Il faut donc couper 30 x 32,5 cm de toile

  • Si le motif est le même
  • Mais qu’il s’agit de toile aïda 5,5 pts/cm

120/5,5 = 21,82 soit 22 cm

140/5,5 = 25,45 cm

→ +15 cm pour chaque longueur

On obtient 37 x 40 cm de toile à découper

DSC_1393

Il existe maintenant un outil qui vous permet de calculer la quantité de toile nécessaire à la réalisation de votre broderie. Le convertisseur Solutio® vous permet en effet de déterminer tout cela sans avoir à calculer quoi que ce soit. En tournant le disque, vous choisissez le type de toile que vous voulez broder et le nombre de point du diagramme. Il vous donnera donc les mesures nécessaires.

A bientôt !